De Beaupreau à Angers

façade Beaupréau

La première École d’Arts-et-Métiers du Maine-et-Loire s’est implantée à Beaupreau dans un établissement délaissé. Ce bâtiment était un ancien séminaire destiné à former des hommes à devenir prêtres. Cependant, pendant la Révolution, le bâtiment a été confisqué par l’Etat. Nous pouvons observer différentes parties sur le plan : en noir sont les endroits qui ont été conservés, en rose ceux modifiés, et en jaune ceux détruits. A leur arrivée en 1811, les 60 élèves de Chalons ont investi l’École en créant une spécialisation dans le domaine textile. Cependant, la fin de l’Empire Napoléonien en 1815, a condamné les élèves à partir de l’École sous les coups de feux des contre-révolutionnaires vendéens qui sont venus chasser les élèves. D’autres sources affirmeraient que l’École n’arrivait pas non plus à s’inscrire dans le tissu économique de la ville.

Aujourd’hui, l’établissement est un lycée privé, Notre Dame de Bonne Nouvelle.

an_beaupreau_1

Le portail de l’École de Beaupreau avait été spécialement créé à effigie de l’École. Nous pouvons retrouver, ornementant le haut de celui-ci, le logo AM de Arts-et-Métiers. L’établissement ayant remplacé les Arts-et-Métiers étant un établissement privé, l’administration a toujours cru que cela voulait dire Ave Maria.